Quand on pense golf, quand on s’en fait une représentation, de l’activité, du jeu ou du sport on aura tous des images communes qui ressortiront en premier comme la canne, la balle de golf ou bien encore de grandes étendues d’herbe dessinées. Mais la balle est doute la représentation majoritairement donnée comme référence commune aussi bien par les non-golfeurs que les golfeurs eux-mêmes.

Petite histoire d’une balle

Il est de bien entendu qu’il n’y aurait pas de jeu sans balle de golf ! Ou il nous faudrait revenir à l’âge de pierre qui sur l’échelle du golf n’est pas si loin puisqu’en 1750 on jouait avec une pierre ! Et puis le principe du jeu est de mettre une balle dans un trou ou plutôt dans des trous sur un parcours dessiné et structuré pour corser le jeu. La balle telle qu’on la connaît est apparue avec le caoutchouc en 1848 et elle n’a subit que très peu de modifications depuis. Les deux modifications majeures que l’on peut noter étant la mise en place d’un noyau et sa codification universelle et définitive en 1930.

La balle aujourd’hui

La balle de nos jours est devenue un enjeu commercial, cet accessoire que l’on ne maîtrise jamais tout à fait à tendance à s’égarer de slice en hook nous conduisant à en avoir toujours plein les poches. De plus sa durée de vie et de jeu est limitée ce petit objet sphérique étant mis à rude épreuve et cela malgré la résistance de plus en plus accrue des nouvelles balles et des nouvelles coques. C’est un des accessoire de golf dont on à toujours besoin et que l’on renouvelle toujours que l’on soit débutant ou confirmé. Une des bonnes idées des boutiques et des fabricants est la mise en vente de balles de golf recyclées, des balles récupérées sur les parcours, triées, nettoyées et reconditionnées avant de s’offrir une deuxième vie pour notre plus grand bonheur. Et oui quel plaisir des jouer des top balles en provenance des plus grandes marques avec des balles et des prix qui défient toute concurrence.